Et si nous étions tous des innovateurs ?

11 juillet 2013 par Mathieu Dupas Laisser une réponse »

Image: Thomas Edison (inventeur de nombreux brevets dont celui du télégraphe, ampoule éléctrique..)

Le schéma classique de l’innovation est souvent celui-ci :

Les ingénieurs/chercheur d’une entreprise imaginent puis conçoivent un nouveau produit qui est ensuite commercialisé. A la base de leur idées de produits, on peut retrouver diverses sources : le marketing, les fournisseurs, les salariés (cf innovation participative).

Autre forme moins classique : L’Innovation poussée directement par les utilisateursuser-driven innovations )

Cette dernière est une forme émergeante et très intéressante d’Innovation : on assiste aujourd’hui à son déploiement de façon exponentielle dans le monde entier.

Des conditions favorables

 Jamais dans l’histoire nous n’avons été autant en mesure de transformer les idées en produits.

Les outils de design industriel, autrefois réservés à une élite et à des sociétés disposant de moyens financiers importants sont aujourd’hui démocratisés, tant sur le prix que sur leur capacité à être utilisée sur les ordinateurs de M tout le monde (ou presque).

Plus récemment, nous assistons à l’avènement des machines d’impression 3D qui permettent de réaliser très rapidement la concrétisation d’un plan 3D.

Ces machines sont aujourd’hui en voie de démocratisation : de nombreux projets Open source sont en cours pour permettre à chacun de pouvoir un jour avoir son imprimante 3D dans chaque maison, au côté de notre bonne vieille imprimante classique.

A la technologie qui permet désormais plus facilement de produire un objet à moindre cout, un autre puissant critère de la démocratisation de l’innovation est la montée en compétences et connaissance partout dans le monde.

En résumé : hausse des compétences + technologies abordables = Innovation Favorisée

Démocratiser l’Innovation

Dans son livre ‘Démocratiser L’innovation’ publié en 2005’, Von hippel , professeur au MIT fut un des premiers à s’intéresser à ce phénomène.

Il s’est ainsi intéressé aux innovations qui sont survenues par le travail et l’imagination d’utilisateurs et non pas par des industriels ou fabricants.

Pourquoi les utilisateurs Innovent

La raison principale est que tout simplement, la plupart des produits ou services mis à leurs disposition ne les satisfont que partiellement.

Ces produit et services sont en effet pour la majorité conçus par des entreprises qui visent un marché le plus large possible.

Ces utilisateurs décident alors d’optimiser le produit pour qu’il réponde  mieux à leurs attentes.

Ce faisant, non seulement ils obtiennent plus de satisfaction par rapport à leurs souhaits mais en plus, on constate que la partie recherche, création est un élément de motivation fort chez ces individus.

Un être à part : le Lead User

Ces individus, innovateurs individuels ou en communauté portent un nom : les LEAD USERS.

Ils ont tendance naturellement à être plus en avance sur l’adoption de nouveaux outils / produits /services et sont aussi plus intéressés par des nouveautés que les autres utilisateurs.

Cette curiosité se traduit aussi plus souvent par une inclinaison à améliorer les produits existants pour mieux satisfaire leurs besoins. Ils peuvent donner leur feedbacks, des idées, voire même innover eux même en modifiant le produit/service initial.

Un mouvement en marche

Le développement des outils de communication, notamment internet, permet aujourd’hui à des lead users de se fédérer en communauté de passionnés, animés par le même désir d’améliorer les choses ou se résoudre leur problème.

Ceci peut aller du ‘ce n’est pas très joli, ergonomique  donc on va l’améliorer’ à des choses plus profonde voire sociales.

On peut ainsi citer les communautés de passionnés de Snowboard qui améliorent les produits des industriels pour leur propre bénéfice.

Idem pour le Kite surf, invention issue non pas des industriels mais de quelques passionnés.
Certains ont même déposés des brevets tels que Bruno Legaignoux et Dominique Legaignoux inventeur indépendants d’un kite gonflable en 1984. Leur design servi ensuite de base pour des  sociétés industrielles.

Dans un autre contexte, les chirurgiens sont également de bons lead uses pour les entreprises du médical car en tant que praticiens, ils ont des besoins d’ergonomie, praticité que des ingénieurs ne peuvent capter entièrement : ils sont donc plus facilement force de proposition, pour en premier lieu améliorer leurs conditions de travail et la qualité de l’intervention.

Quelques exemples

Parmi les entreprises qui travaillent avec des lead users, on peut citer :

  • Lego : les lego Mindstorms ont été une grande réussite. Il s’agit de briques lego avec des moteurs et actionneurs pouvant être pilotés et programmés selon les envies de l’utilisateur : robots, voitures etc…
    Conçu initialement par 7 ingénieurs, le projet commercialisé a ensuite été rapidement modifié (hacké) par des milliers de bricoleurs / inventeurs qui souhaitaient obtenir plus de fonctionnalités. LEGO a su comprendre et utiliser cette demande pour développer sa gamme.
  • Threadless:  »Toujours le mêmes logos/images sur les T-shirt » . c’est en partant de ce constat que les créateurs de ce site ont  su plus tôt que les autres proposer aux utilisateurs de créer eux même leur propre T-shirt.
  • La fabrique à innovations : l’objectif est de « donner vie aux idées » de tout un chacun. Les Une communauté de designer, inventeurs peuvent ainsi déposer leurs idées et voter pour les produits qui leurs plaisent et qu’ils souhaiteraient voir commercialiser. Selon Von Hippel, c’est donc le marché qui définit ses besoins et imaginent les nouvelles réponses à ces derniers. Dans le processus de conception, les idées les plus intéressantes seront co-élaborées  avec l’aide d’une communauté de passionnés qui seront automatiquement coactionnaires du futur produit.

On le voit, cette capacité à Innover issue des utilisateurs est aujourd’hui en plein boom et une voie de plus en plus explorée par les industriels.

Gageons que la diffusion des technologies et des outils de fabrication 3D vont permettre  de belles innovations et surprises à venir !

Pour plus informations : Livre de Von Hippel (en anglais)

 

Peut être connaissez vous d’autres entreprises travaillant selon ce modèle : N’hésitez pas à nous laisser vos remarques ci-dessous

Publicité
  1. Verna dit :

    Bonjour,

    Je trouve rigolo de payer des chercheurs qui peuvent rester toute leur vie sans rien trouver.

    « Chercher une innovation » est antinomique, on trouve et basta…..

    Le concept novateur survient d’un concours de circonstances et surtout d’observation.

    Le reste n’est que résolution de problèmes et amélioration.

    Enfin, c’est mon avis.

    C.Verna alias H.Narphivès

Laisser un commentaire