L’entreprise libérée : une innovation de rupture ?

4 août 2016 par Mathieu Dupas Laisser une réponse »

screenshot.19

Dans le cadre de l’innovation organisationnelle, on entend de plus en plus parler d’entreprise libérée.

 Alors qu’est ce qu’une entreprise libérée ?

Ce concept a été développé par Isaac Getz et Brian Carney dans leur livre : « Liberté & Cie : Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises » (Fayard, 2012 / Champs-Flammarion, 2013).
Les auteurs ont mis en lumière des pratiques innovantes de management glanés dans quelques entreprises pionnières, pratiques ayant donné lieu à une meilleure efficience de l’organisation ainsi qu’un meilleur engagement des collaborateurs.

Voici une courte vidéo résumant les grands principes de cette démarche :

L’entreprise libérée, vraie innovation ?

Sans aucun doute, le concept d’entreprise libérée est une innovation organisationnelle de rupture : elle rompt assez largement avec les concepts de management traditionnels en cours dans les entreprises.
Nous parlons d’innovation managériale de rupture  car ce concept est assez radical :

  • L’organisation ne ressemble en rien avec une organisation traditionnelle.
  • Le concept est en soit assez clivant : vous y croyez ou pas.
  • Le concept présente de forts risques à cause des changements profonds qui sont demandés.
  • La culture d’entreprise est changée radicalement.

 

Une innovation pour tout le monde ?

Non, clairement, nous ne pouvons pas conseiller toutes les entreprises à adopter ce modèle.

Plusieurs raisons : même si les premiers exemples sont assez anciens (plusieurs décennies), il manque encore des retours d’expérience et des méthodologies d’encadrement pour rendre la démarche adoptable par tout chef d’entreprise motivé.
Les entreprises prises en exemple sont en effet souvent les mêmes : FAVI, SEW Usocome, Chrono Flex, Poult, IMATech, SYD Conseil.

Ceci peut etre dû au Story- telling poussé qui en est fait, mais nous pensons qu’il manque encore quelques études.

Autre raison : ce changement managérial et de culture prend des années à être mis en place. Les dirigeants doivent ainsi piloter la transformation sur un horizon moyen/long terme et n’est donc pas pour tout le monde

Que faut-il faire ?

Quelques clients nous ont demandés si nous travaillions sur le sujet d’entreprise libérée. Pour les raisons expliquées ci-dessus, nous ne proposons pas ce genre d’accompagnement.

Pour les entreprises et dirigeant intéressés par ce concept, notre approche est de promouvoir un changement culturel et organisationnel se basant sur des piliers assez proches de l’entreprise libérée :

  • Ouverture de l’entreprise et des managers aux idées de leurs collaborateurs
  • Engagement des collaborateurs pour qu’ils soient pro-actifs et proches des besoins clients
  • Autonomisation des collaborateurs sur des projets d’innovation

Ainsi, notre approche est tout à fait compatible avec une future démarche d’entreprise libérée mais, gros avantage, elle agit comme une évolution et non une révolution du management

  • Ceci empêche les freins et blocages liés à une démarche ‘entreprise libérée’
  • La culture est changée de façon douce mais pérenne
  • L’entreprise peut garder dans un premier temps son organisation actuelle.

Certains lecteurs avisés auront reconnu les piliers d’une démarche d’Innovation participative.

En conclusion

On ne peut pas (encore) conseiller le modèle d’entreprise libérée à toutes les entreprises.

Par contre, le modèle d’Innovation participative s’applique selon nous à toutes les entreprises et tout secteur d’activité engageant ces entreprises dans une évolution managériale donnant en même temps de vrais avantages économiques dès le court terme.

Ainsi ,toutes les entreprises du futur ne seront pas forcément ‘libérées’ mais devront sans nul doute être à minima participatives pour pouvoir rivaliser avec la concurrence et les changements à venir…

Publicité

Laisser un commentaire