Open Innovation et écologie : l’exemple de Starbucks BetaCup

3 juin 2010 par Mathieu Dupas Laisser une réponse »
Après le succès de son site mystarbuckidea (cf), Starbuck a décidé de continuer sur sa lancée et de faire appel aux bonnes idées de ses clients pour résoudre une problématique écologique :
Le devenir des gobelets à emporter.
Le but pour starbucks est d’être capable de fournir en 2015 des gobelets 100% recyclables.
Starbucks a prévu 20.000$ en prix pour les idées les plus innovantes.
La personne qui soumettra la meilleure idée (sélectionnée par un juri d’experts) recevra 10.000$ de prix. De plus, les personnes dont les idées seront classées dans le top 5 recevront chacune des Prix de 2000$.
Interactif
Les autres participants peuvent commenter chacune des idées, permettant l’amélioration des concepts jusqu’au 15 Juin, date de fermeture du concours.
Tous les angles d’attaques sont visés, en utilisant la diversité des participants.
Les solutions proposées peuvent ainsi être des solutions technologiques mais également des solutions jouant sur un changement des comportements des clients.
Dans ce cas, le point clé se situe dans la facilité à convaincre le client de changer ses habitudes et comportements pour être plus écologique.
Un problème complexe
Le sujet n’a pas été choisi par hasard.
Totu d’abord, il s’agit d’un problème écologique, qui touche à l’image de marque de Starbucks. Cette dernière a beaucoup à gagner en notoriété en trouvant une solution novatrice à cette problématique.
Ensuite, on peut penser que cette fabrication de gobelets a un cout, qui peut être réduit par une telle démarche.
« Compte tenu de la complexité de la question des déchets jetable, nous avons besoin d’un large éventail d’acteurs s’impliquant dans la recherche de solutions. En plus de travailler avec les administrations municipales, les fournisseurs de matériaux et gobelets pour améliorer les infrastructures de recyclage nous croyons au potentiel créatif des individus soucieux de l’environnement afin d’identifier de nouvelles alternatives « , a déclaré Jim Hanna, directeur Starbucks de l’impact environnemental. «Nous sommes impatients de voir comment les gens réagissent à ce défi.
Quelques faits sur la nocivité des goblets actuels:
58 milliards de gobelets sont jetés (et non recyclés) chaque année.
20 millions d’arbres sont abatus pour fabriquer ces gobelets
45 milliards de litres d’eau sont utilisés au cours de processus de fabrication.
Une petite video de présentation:
<object width= »400″ height= »300″><param name= »allowfullscreen » value= »true » /><param name= »allowscriptaccess » value= »always » /><param name= »movie » value= »http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=12209190&amp;server=vimeo.com&amp;show_title=1&amp;show_byline=1&amp;show_portrait=0&amp;color=&amp;fullscreen=1″ /><embed src= »http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=12209190&amp;server=vimeo.com&amp;show_title=1&amp;show_byline=1&amp;show_portrait=0&amp;color=&amp;fullscreen=1″ type= »application/x-shockwave-flash » allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » width= »400″ height= »300″></embed></object><p><a href= »http://vimeo.com/12209190″>thebetacup:  60 Seconds To Save The World</a> from <a href= »http://vimeo.com/user2132629″>the betacup</a> on <a href= »http://vimeo.com »>Vimeo</a>.</p>

betacup-starbucks

L’impact des gobelets à emporter sur l’environnement

Après le succès de son site My Starbucks Idea (cf  StarBucks et l’innovation participative), Starbucks a décidé de continuer sur sa lancée et de faire appel aux bonnes idées de ses clients pour résoudre une problématique écologique : le devenir des gobelets à emporter.

Le but  est d’être capable de fournir en 2015 des gobelets 100% recyclables.

Starbucks a prévu 20.000$ en prix pour les idées les plus innovantes.

La personne qui soumettra la meilleure idée (sélectionnée par un jury d’experts) recevra 10.000$ de prix. De plus, les personnes dont les idées seront classées dans le top 5 recevront chacune des Prix de 2000$.

Une démarche Interactive et collaborative

Les autres participants peuvent commenter chacune des idées, permettant l’amélioration des concepts jusqu’au 15 Juin, date de fermeture du concours.

Tous les angles d’attaques sont visés, en utilisant la diversité des participants.

Les solutions proposées peuvent ainsi être des solutions technologiques mais également des solutions jouant sur un changement des comportements des clients.

Dans ce cas, le point clé se situe dans la facilité à convaincre le client de changer ses habitudes et comportements pour être plus écologique.

Un problème complexe

Le sujet n’a pas été choisi par hasard.

Tout d’abord, il s’agit d’un problème écologique, qui touche à l’image de marque de Starbucks. Cette dernière a beaucoup à gagner en notoriété en trouvant une solution novatrice à cette problématique.

Ensuite, on peut penser à la problématique financière pour Starbucks : cette fabrication de gobelets a un coût, qui peut être réduit par une telle démarche.

Jim Hanna, directeur de l’impact environnemental chez Starbucks nous parle de ce challenge :

Compte tenu de la complexité de la question des déchets jetables, nous avons besoin d’un large éventail d’acteurs s’impliquant dans la recherche de solutions. En plus de travailler avec les administrations municipales, les fournisseurs de matériaux et gobelets pour améliorer les infrastructures de recyclage nous croyons au potentiel créatif des individus soucieux de l’environnement afin d’identifier de nouvelles alternatives

Quelques faits sur la nocivité des gobelets actuels:

  • 58 milliards de gobelets sont jetés (et non recyclés) chaque année.
  • 20 millions d’arbres sont abattus pour fabriquer ces gobelets
  • 45 milliards de litres d’eau sont utilisés au cours de processus de fabrication.

La démarche d’innovation collaborative avec le client est donc un axe fort pour Starbucks qui a déjà pu en voir tous les bénéfices dans son expérience passée.

Ce mode de collaboration est désormais également abordable pour des PME ou institutions. Notre outil ID-Storm® permet ainsi d’initier une démarche similaire avec des clients, sous-traitants ou collaborateurs.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations

Plus d’informations sur la démarche BetaCup : http://www.thebetacup.com/

La video de présentation:

thebetacup: 60 Seconds To Save The World from the betacup on Vimeo.

Publicité

Laisser un commentaire